Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Navigation

  • : Mémorial Dormans - Le blog
  • : L'association du Mémorial des batailles de la Marne (Dormans, 51700) a subi des entraves indignes de la part des anciens dirigeants (documents, avoirs et locaux confisqués) Tout ceci complique notre unique but, ne s’occuper QUE de Mémoire, mais nous y réussissons quand même (voir notre site http://memorialdormans.free.fr. Ce blog expose juste les entraves que nous subissons ainsi que nos actions de sauvegarde.
  • Contact

Nous écrire

Vous souhaitez nous transmettre une information, une question, ou un message de soutien ?
Cliquez sur la vignette, Merci d'avance.

Rechercher Un Mot Sur Ce Blog

Archives Classées Par Mois

1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 10:47
En cette fin de congés d'été, voici un point d'avancement de notre association, important au regard de ce que nous organisons la semaine prochaine ... et des entraves que nous avons à constater.


Chers adhérent(e)s, chers sympathisant(e)s, chers lectrices et lecteurs,

 

 

 

M. Jean-claude ROBERT a envoyé hier 31 août, un courrier aux adhérents qui dit, en substance «  .... la convocation qui vous a été adressée pour tenir une assemblée générale est illégale ... ».

Nous, bureau transitoire, confirmons que cette réunion n’a rien d’illégale et qu’elle aura bien lieu pour les raisons ci-dessous.

 

 

Tout d’abord rappelons, puisqu'il avait tendance jusqu'à aujourd'hui à le faire oublier, que M. ROBERT était le président de l’association. Nous disons bien ‘était’ car malgré toutes nos sollicitations,

 

·     Les dirigeants élus depuis mai 2008, dont le président, n’ont plus organisé une seule manifestation mémorielle depuis 16 mois au sein de notre association.

·     Les obligations associatives ne sont plus respectées (il n’y a plus de réunions, vous, adhérents, ne recevez plus d’information...)

·     Pire, ces dirigeants ont tenté de dissoudre l’association. Les adhérents l’ont refusé, mais personne n’a été informé officiellement de cet acte majeur de l’association.

·     Circonstance aggravante, nombre d’entre vous ont été abusé en cotisant sans le savoir à leur nouvelle association qu’ils ont présenté comme remplaçant la nôtre.

·     Et enfin, nos tentatives pour faire vivre l’association se sont heurtées à un silence total : aucune réponse, même à nos courriers recommandés. En faisant le mort, ils espéraient étouffer l’association.

 

 

Donc, en juin, nous avons demandé à M. ROBERT la tenue d’un conseil d’administration.

Sans réponse de sa part, nous avons organisé un conseil d’administration de sauvegarde, auquel il était convié ainsi que les dirigeants, mais ce fut toujours le même silence.

 

Nous avons donc été amenés, au cours de cette réunion, à prendre les décisions suivantes :

 

·     En raison des carences et des silences répétés de la direction élue, nous constatons la vacance de la direction de l’association.

·     En conséquence, les membres présents se déclarent de façon collégiale, dirigeants à titre temporaire.

·     Nous envisageons la tenue d’une assemblée générale, pour corriger cette situation, et en ferons part à l'ensemble des adhérents par courrier.

 

Au cours de l’été, 160 adhérents ont entendu cette information et ont établi une demande expresse de réunion de l’assemblée générale.

 

 

160 adhérents ont souhaité cette réunion,

soit plus de 50% !

 

 

 

Alors, aujourd’hui, puisque M. ROBERT souhaite reprendre contact, nous disons de façon posée :

 

 

·     Cette réunion n’est en rien illégale lorsqu’elle est demandée par la majorité des adhérents, cela tombe sous le sens.

·     Si toutefois le bon sens ne suffit pas, rappelons que l’article 19 de nos statuts prévoit que l’assemblée générale peut-être convoquée sur demande écrite du tiers de ses membres, là, c’est 50 % qui le demandent.

·     Nous l’avons dit depuis le début, la sous-préfecture est tenue informée depuis février des carences et des entraves répétitives, ainsi que de l’ensemble de nos actions pour y faire face.

·     Décider 4 jours avant, et de manière unilatérale, d’empêcher sa tenue montre une volonté d’entrave supplémentaire : M. ROBERT avait connaissance officieusement depuis juin et le secrétaire de l’association (maire de Dormans) le savait officiellement depuis le 16 août.

·     Quant à la présidence de l’association, la majorité des adhérents a pris conscience qu’elle n’était plus assurée, nous souhaitons que M. ROBERT en tire les conséquences nécessaires.

 

 

 

Et comme nous, bureau transitoire, continuons comme nous l’avons toujours fait à demander le dialogue, nous sommes heureux de voir que M. ROBERT réagit enfin.

 

Nous lui proposons à nouveau d’être présent à cette réunion à laquelle il était convié comme tout adhérent. Son absence à cette réunion ne manquerait pas d’être interprétée comme une défection supplémentaire.

 

En outre, nous lui proposons de se rendre disponible, à une date à convenir, si possible d’ici samedi, afin de reposer les bases d’une association vraiment active, avec des dirigeants actifs et reconnus par les adhérents.

 

Donc, cette assemblée générale se tiendra samedi comme prévu,

Car il y a six mois que nous réclamons que les anciens dirigeants agissent,

Car cette réunion est aujourd’hui la volonté de la majorité des adhérents,

Car elle se tient aujourd’hui  dans la légalité la plus absolue.

 

Nous, bureau transitoire, y veillerons jusque samedi.

 

 

 

Arnaud HERY

administrateur élu et administrateur transitoire

 

Voici donc la situation que nous défendons,

En respect des adhérents soucieux de la Mémoire qui ont manifesté la volonté de s’exprimer.

En respect des soldats à qui nous rendons hommage.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Arnaud Mémorial - dans information associative
commenter cet article

commentaires