Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Navigation

  • : Mémorial Dormans - Le blog
  • : L'association du Mémorial des batailles de la Marne (Dormans, 51700) a subi des entraves indignes de la part des anciens dirigeants (documents, avoirs et locaux confisqués) Tout ceci complique notre unique but, ne s’occuper QUE de Mémoire, mais nous y réussissons quand même (voir notre site http://memorialdormans.free.fr. Ce blog expose juste les entraves que nous subissons ainsi que nos actions de sauvegarde.
  • Contact

Nous écrire

Vous souhaitez nous transmettre une information, une question, ou un message de soutien ?
Cliquez sur la vignette, Merci d'avance.

Rechercher Un Mot Sur Ce Blog

Archives Classées Par Mois

26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 22:15

Article mis à jour le 7 avril

(par ajout d'un sixième acte.)

 

Bonjour  à nos lecteurs,
                        de plus en plus nombreux,

Voici une farce un peu triste.



Premier acte

Le 17 mars dernier, M. le maire de Dormans n'autorisait pas notre association à faire visiter le Mémorial à un groupe du Souvenir Français, sous prétexte, entre autres, que le monument était en travaux et donc inaccessible.

                                                             Tiens donc, des travaux ? C'est nouveau !

        nous savions bien sûr que c'était faux puisque nos adhérents n'ont jamais vu une seule activité d'ouvrier sur place !


Deuxième acte


Le 23 mars, le comité du Souvenir Français, celui que nous devions accueillir, nous informe que M. le Maire les a fait appeler ce jour, pour indiquer qu'il souhaitait les accueillir en personne pour faire la visite du Mémorial !

                                                             Tiens donc, il n'y aurait  plus de travaux ?

À vouloir à tout prix s'approprier la Mémoire, M. le maire ne se rend plus compte qu'il se contredit tout seul.
C'en est risible, mais malheureusement, la mémoire y perd  en crédibilité.

À chacun de juger.
Et à suivre, probablement ...


Troisième acte


Vendredi 26 mars (veille de la visite), ill y a une activité inhabituelle au Mémorial.

                                                                Tiens donc, il semble qu'il y ait des travaux !

Par curiosité, il serait intéressant de savoir quand l'ordre de démarrer des travaux a été donné.
Un de nos lecteurs aura-t-il l'information ?


Quatrième acte

Samedi 27 mars, jour de la visite.

Voici un aperçu de travaux qui rendaient, parait-il inaccessible le Mémorial :

EchafaudagesW
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

                                      A qui M.le Maire fera-t-il croire que ces travaux étaient une gêne ?


Cinquième acte

 

LUnionAssoDissidenteWWLundi 29 mars : L'article qui paraît dans le quotidien régional L'Union ne présente absolument pas le problème initial, à savoir que notre association historique a été dépossédée de son travail de Mémoire.

 

Contre toute attente, l'article rend compte d'un bout à l'autre de l'attitude guerrière de cette dernière, qualifiée de dissidente.

 

 

   

Cliquez sur l'image

pour lire l'article

   

 

L'information via les médias est quelque chose de sérieux, et régie par une déontologie.

 

M. le maire pense-t-il faire illusion inféfiniment ? 

 

Quand on sait que la journaliste (qui ne s'est pas déplacée) n'a pas été contactée par nous, on comprend d'où proviennent les informations à sens unique qui ont été publiées.

Nous attendons réponse de la rédaction du Journal à un mail que nous avons transmis dès le lendemain.

 

 


Sixième acte

 

Depuis quelques jours, dans les rues de Dormans, il est de plus en plus question de ces travaux.

La rumeur circule, en effet, qu'il n'y a jamais eu de travaux planifiés et qu'il s'agissait d'une mise en scène tardive.

 

Ah, les rumeurs ... Cachent-elle toujours, comme on le dit, un fond de vérité ?

 

 

 
En guise de conclusion

D'un bout à l'autre, l'exemple est édifiant pour montrer l'iniquité des décisions prises et la désinformation de la part du maire, concernant notre association.

Car rappelons que notre combat ne tourne pas autour d'une visite interdite. Depuis des mois, avec la même volonté de s'accaparer la Mémoire, les anciens dirigeants, dont le maire, ont fait main basse sur nos documents comptables et associatifs, sur nos locaux et matériels, et sur l'essentiel de nos avoirs.

Le vrai combat est là. C'est à la justice de s'en occuper, et nous en reparlerons.


Addenda : En dernier ressort, bien qu'amers d'avoir été  floués du devoir qu'ils aiment, les bénévoles de l'association se satisfont de savoir que le comité du Souvenir Français a eu sa visite et son moment de recueillement.
Espérons que les commentaires étaient à la hauteur de ce qu'ont fait les bénévoles depuis des années.

Partager cet article

Repost 0
Published by Arnaud Mémorial - dans information générale
commenter cet article

commentaires