Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Navigation

  • : Mémorial Dormans - Le blog
  • : L'association du Mémorial des batailles de la Marne (Dormans, 51700) a subi des entraves indignes de la part des anciens dirigeants (documents, avoirs et locaux confisqués) Tout ceci complique notre unique but, ne s’occuper QUE de Mémoire, mais nous y réussissons quand même (voir notre site http://memorialdormans.free.fr. Ce blog expose juste les entraves que nous subissons ainsi que nos actions de sauvegarde.
  • Contact

Nous écrire

Vous souhaitez nous transmettre une information, une question, ou un message de soutien ?
Cliquez sur la vignette, Merci d'avance.

Rechercher Un Mot Sur Ce Blog

Archives Classées Par Mois

3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 11:05

"Que devient l'association, depuis la tentative de dissolution ?" nous demandent-on, ces derniers temps.

Voici quelques élements de réponse.

 

- o O o -

 

En son sein, deux approches différentes, et donc des méthodes différentes.


 

 Le silence d’une part, ...

 

 

Le 13 mars dernier, la nouvelle équipe dirigeante de l’association cherchait à saborder l’association historique du Mémorial des batailles de la Marne. Malgré un vote qui leur était défavorable, ils tentaient tout de même de déclarer l’association dissoute. Puisqu’ils étaient en totale contradiction avec les statuts, ils se heurtaient naturellement à un refus catégorique des défenseurs de l’association.

 

La réunion se terminait de façon confuse.

Depuis, plus rien !

La logique aurait été qu’ils tentent de confirmer par le procès-verbal de réunion. Rien !

Puis, qu’ils déclarent en sous-préfecture la dissolution qu’ils avaient annoncée. Rien !

Au moins qu’ils s’opposent à l’article du journal régional L’Union, qui rendait compte la semaine suivante de la non-dissolution. Toujours rien !

 

Que ce soit sur Internet, autour de Dormans ou même au delà, on nous pose des questions, nombreuses, alors nous allons une fois de plus tâcher d’y répondre.

 

 

 

 

... L’information d’autre part.

 

 

Oui, les dirigeants ont tenté de passer outre les statuts, nous l’avons expliqué dans notre précédent article. Pour empêcher cette manœuvre, nous avons agi immédiatement :

 

- Nous avons une fois de plus tenté le dialogue. Par mail, par courrier recommandé, nous avons demandé le procès-verbal, nous avons demandé réunion du conseil d’administration (qu’il y ait liquidation ou pas, il le faut), pas de réponse.

 

Puisque nous savons qu’ils nous lisent, nous réitérons ici ces demandes.

 

- Afin d’empêcher toute action irraisonnée (une dissolution en tapinois), nous avons pris contact avec la sous-préfecture, contact avec un avocat, contact avec le Tribunal de Grande Instance. D’autres contacts encore, différents, car nous ne voulons pas que les choses se passent subrepticement.

 

Pourquoi ce silence ?

Espèrent-ils que nous nous lassions ? Ou bien ont-ils compris l’incohérence de leur action ?

 

- Si les dirigeants continuent de répondre par le silence à nos propositions de dialogue ou s’ils confirment la dissolution, nous tenterons une conciliation ou une médiation judiciaires. Cette voie médiane aurait l’avantage d’éviter de saisir la justice. Ce que nous ferons en dernier ressort car dès lors, ce sera pour infraction dont auront à répondre nommément les responsables.

 

Comme l’écrit le Conseil Départemental d'Accès au Droit de la Marne (CDAD), « Faire valoir ses droits, ce n'est pas nécessairement saisir la justice, il convient d'abord de s'informer [...] d'envisager d'autres démarches possibles permettant d'aboutir à un résultat rapide et satisfaisant (conciliation, médiation…) ».

 

Comme le faisait remarquer avec bon sens M. D. en quittant en cours de réunion l’assemblée du 13 Mars, tout ceci est bien triste pour la Mémoire. C’est aussi beaucoup de temps perdu.

 

Les dirigeants se sont mis eux-mêmes à l’écart en tentant d’imposer des objectifs supplémentaires à notre association, des objectifs basés sur le tourisme, non prévus par l’œuvre initiale de l’association (nous y revenons ci-dessous).

Ils se sont également mis à l’écart en tenant des propos dissidents et définitifs :

 

« Je ne serai jamais le vecteur de tels désaccords » ou encore

« Pour 2009, nous ne pouvions continuer ... » (la lettre du président, 23 février 2009).

 

Toujours désireux de retrouver la sérénité de l’association, non seulement nous souhaitons leur offrir une sortie qui aille dans le sens de ces propos, mais nous espérons même vivre en intelligence avec leur autre association. Nous sommes prêts à en discuter ...

 

 

 

 

Nos propositions pour l’immédiat

 

 

N’épiloguons plus sur ce vote. Disons simplement que les dirigeants l’ont rendu pour le moins ... chaotique. De toute façon, que ce soit par leur décompte ou le notre, ils n’ont pas eu la majorité requise.

 

L’association n’est donc pas dissoute et cette tentative de prise de pouvoir tombe à l’eau.

 

Après tous ces propos et toutes ces actions, il est clair que les dirigeants n’ont plus de légitimité, aussi nous souhaitons qu’ils aient le fair-play (ainsi que les administrateurs affiliés) d’abandonner leur place au sein du conseil d’administration.

C’est ce que nous proposons dans l’immédiat, c’est ce que nous demanderons en conseil d’administration, et que nous demanderons en conciliation, s’il le faut.

 

Personne ne comprendrait qu’ils se maintiennent coûte que coûte. Ce ne pourrait être que pour des raisons qui n’ont rien à voir avec la Mémoire. C’est ce que nous expliquerons en justice, si nous devons malheureusement y arriver.

 

Nous ne développons pas plus ici, la porte est ouverte, nous sommes prêts à en discuter.

 

 

 

 

Nos propositions pour l’avenir

 

 

Les dirigeants n’ont plus les mêmes objectifs, ils l’affirment eux-mêmes. Mais ce n’est pas un problème pour l’avenir.

 

Nous, nous ne savons faire que le « travail de Mémoire », mais nous pensons que nous le faisons bien.

Eux pensent que le « tourisme de Mémoire » prévaut. C’est leur vision, soit ! Qu’ils oeuvrent dans ce sens au sein de leur toute nouvelle association créée à cet effet. Peut-être le feront-ils bien également, nous le souhaitons.

Mais qu’ils laissent vivre l’association historique du Mémorial !

 

À nouveau en bonne intelligence, il n’y a qu’à se mettre autour d’une table et parler de cette répartition des rôles. Nous avons des idées constructives pour cela.

Une fois de plus, la porte est ouverte, nous sommes prêts à en discuter.

 

 

 

 

La mémoire, dans tout ça

 

 

Elle vient d’y perdre, pendant quelques semaines.

Elle y a perdu moralement car les combattants du siècle dernier se sont battus pour des causes bien plus nobles, rendons-leur hommage ici.

 

Elle y a perdu concrètement car nous n’avons pas trouvé le temps de répondre aux courriers de nos lecteurs, de nos amis. Nous allons renouer avec cela très vite, si nos propositions trouvent écho.

 

Nous remercions à nouveau tous ceux qui nous ont soutenus et informés, bien plus nombreux que nous l’espérions. Cela fait chaud au cœur et nous conforte pour l’avenir.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Arnaud Mémorial - dans information associative
commenter cet article

commentaires