Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Navigation

  • : Mémorial Dormans - Le blog
  • : L'association du Mémorial des batailles de la Marne (Dormans, 51700) a subi des entraves indignes de la part des anciens dirigeants (documents, avoirs et locaux confisqués) Tout ceci complique notre unique but, ne s’occuper QUE de Mémoire, mais nous y réussissons quand même (voir notre site http://memorialdormans.free.fr. Ce blog expose juste les entraves que nous subissons ainsi que nos actions de sauvegarde.
  • Contact

Nous écrire

Vous souhaitez nous transmettre une information, une question, ou un message de soutien ?
Cliquez sur la vignette, Merci d'avance.

Rechercher Un Mot Sur Ce Blog

Archives Classées Par Mois

/ / /

Mise à jour le 22 avril 2010

Voici deux pages, pour comprendre en peu de mots

  • les entraves que subit depuis 2 ans l'association du Mémorial des batailles de la Marne.
  • Les risques pour Dormans.

 

1.    Les grandes dates du différend

 

 

2008, le passage en force des nouveaux dirigeants

 

En avril 2008, une nouvelle équipe prend la tête de notre association historique. Son objectif est de donner la priorité au tourisme de mémoire. Rapidement, on comprend que l'hommage aux combattants sera relégué en arrière-plan, pour privilégier la mise en valeur d'infrastructures déjà en projets.

 

Hormis cette différence d'objectifs significative, cette prise de pouvoir s'accompagne d'importants "dysfonctionnements" et de méthodes autocratiques (nous en parlons par ailleurs). Ces attitudes sont permanentes, ciblées, agressives, elles sont destinées à écarter les gêneurs.

"Vous avez raison, monsieur, ce n'est pas démocratique, mais c'est comme ça ! ", prononcé par un élu, et non des moindres, est resté gravé dans les mémoires !

 

Pire, ils tentent en mars 2009 de dissoudre cette association respectée au profit d’une nouvelle qu’ils viennent de créer. Ils sont heureusement désavoués par les adhérents.

 

 

2009,  la réaction des adhérents

 

Une majorité d'adhérents saura prendre des mesures de sauvegarde (juin 2009) qui permettront dès septembre 2009 de mettre en place légalement une nouvelle direction. Maurice DEMESSANCE, ancien maire de Vincelles, est élu par ces adhérents pour retrouver la sérénité et reprendre les activités qu'organisait l'association avant 2008.

 

 

2010, les anciens dirigeants font le blocus

 

Ne pouvant plus piloter le navire, les dirigeants destitués bloquent alors le gouvernail : Ils refusent de reconnaître la légitimité de notre association et s'accaparent tous nos moyens de travail : documents de gestion et d'administration, locaux, matériels, etc.

Quant aux comptes courants, ils ont été vidés en quelques mois !

Et comme s'ils s'estimaient dans leur droit, ils ne répondent plus que par avocat interposé !

 

Ces actions ne sont le fait que de quelques-uns dont, en premier chef, le maire de la commune. Depuis 2008, que ce soit en tant que maire, en tant que dirigeant destitué de notre association ou comme dirigeant de la nouvelle association, il a multiplié les entraves contre l'association.

 

 

2.    Pourquoi cet acharnement (le fond du problème) ?

 

 

C'est que la commune de Dormans, propriétaire des murs du Mémorial, a des projets 'ambitieux' autour de ce glorieux monument.

Et nous, nous demandons à être informés sur ces projets dont les caractéristiques restent secrètes depuis 2006. Car nous avons des craintes pour la collectivité :

 

  • Des coûts démesurés ? Pourquoi ne peut-on connaitre les chiffres d'investissement et de fonctionnement qui ont été estimés depuis longtemps ?
  • Une rentabilité aléatoire ? Les centres d'interprétation qui ont fleuri ou vont fleurir vont-ils se lancer dans une concurrence qui fera des dégâts ?
  • L'intégrité du Mémorial menacée ? Comme par exemple la création envisagée par le maire d'une boutique accolée au cloître !
  • Doit-on y voir des objectifs personnels passant avant l'intérêt collectif ? 
  • Le centenaire de 1914 attirerait-il déjà des convoitises ?

 

Tout cela nous inquiète pour Dormans, autant que voir le devoir de Mémoire relégué au rang de prétexte.

 

 

3.    Quelle solution ?

 

 

Nous avons longtemps proposé la conciliation. Aujourd'hui, cette porte est encore ouverte, mais en ce début 2010, nous avons assez attendu les biens qui nous appartiennent et la justice est saisie.

 

Nous réclamons haut et fort

 

  • De récupérer tous nos éléments de gestion de l'association
  • De récupérer l'ensemble de nos avoirs spoliés.
  • De faire reconnaître la convention par le maire , dénoncée de façon abusive et unilatérale, et de reprendre notre travail de Mémoire.

 

À nos interlocuteurs de prendre leurs responsabilités, maintenant. S'ils persistent à vouloir aller en justice, ils seront traités solidairement, quel que soit leur rang.

 

 

- o O o -

 

L'avenir ? Une fois que l'association historique aura récupéré les moyens nécessaires au travail de Mémoire, un travail en bonne intelligence entre les deux associations sur la définition du rôle et le périmètre d'intervention de chacune sera le bienvenu.

Nos associations ont des objectifs différents mais probablement  complémentaires.

 

C'est ce que propose l'association du Mémorial des batailles de la Marne, Dormans 1914-1918.

Partager cette page

Repost 0
Published by